Israël salue le limogeage de Rex Tillerson

Taghrib (APT)
Le magazine en ligne israélien The Times of Israel a évoqué dernièrement les positions anti-iraniennes et pro-israéliennes de Mike Pompeo, un secrétaire d'État qui, selon ce site, pourrait devenir l'un des plus populaires à Tel-Aviv.
date de publication : Wednesday 14 March 2018 16:47
Code d'article: 318279
 
Israël salue le limogeage de Rex Tillerson
Dans un article saluant le limogeage de Rex Tillerson et de son remplacement par Pompeo, ce site web israélien se réjouit des positions anti-iraniennes de l'ancien chef de la CIA.

" Mike Pompeo est depuis bien longtemps un pro-israélien et soutient les politiques anti-iraniennes d'Israël. Benjamin Netanyahu et son cabinet sont satisfaits du limogeage de Tillerson et son remplacement par Pompeo ", lit-on dans l'article.

Yisrael Katz, le ministre israélien des Renseignements a de son côté félicité sur sa page Tweeter le nouveau secrétaire d'État américain et l'a remercié pour ses soutiens aux positions israéliennes et sa contribution au renforcement des relations sécuritaires entre les deux pays.

Selon ce site israélien, bien que Rex Tillerson n'ait jamais directement critiqué les politiques israéliennes comme le faisait son prédécesseur John Kerry, il insistait pourtant sur la nécessité du maintien de l'accord nucléaire avec l'Iran.

" Tillerson et Trump avaient des divergences de vue sur beaucoup de points dont le plus important était l'accord nucléaire avec l'Iran", ajoute le site web.

The Times of Israel évoque ensuite les positions communes de Trump, de Netanyahu et de Pompeo sur l'Iran: " Ils sont tous d'accord sur le fait que cet accord est une honte et cherchent un changement fondamental ".

Contrairement à Rex Tillerson qui n'a joué aucun rôle dans le rapprochement du gouvernement américain à Israël et qui s'est préoccupé d'autres sujets, Mike Pompeo cherche à renforcer l'influence américaine au Moyen-Orient.

Le site israélien continue son rapport en évoquant l'importance de l'implication de Pompeo au Moyen-Orient: " Si Trump laisse le nouveau secrétaire d'État américain s'intégrer dans les affaires du Moyen-Orient et jouer un rôle décisif dans les tentatives US d'arriver à un accord de paix entre Israël et la Palestine, il deviendra un personnage populaire pour Tel-Aviv, tout comme Nikki Haley, l'ambassadrice des USA auprès des Nations unies ".

Donald Trump a limogé, ce mardi 13 mars, son secrétaire d’État Rex Tillerson et l’a remplacé par le chef de la CIA. Trump a souligné que le limogeage de Tillerson était dû à une convergence de vue importante sur l'accord nucléaire de l'Iran.
Share/Save/Bookmark