Afrin: des milliers de civils se réfugient à Nubl et al-Zahra

Taghrib (APT)
Des milliers d’habitants kurdes syriens se sont réfugiés dans des régions sous contrôle du gouvernement, dont Nubl et al-Zahra.
date de publication : Wednesday 14 March 2018 16:44
Code d'article: 318278
 
Afrin: des milliers de civils se réfugient à Nubl et al-Zahra
Par crainte d'un éventuel assaut turc contre la ville d'Afrin, près de 2.000 civils ont fui et rejoint les localités voisines de Nubl et al-Zahra.

D’après les dernières évolutions en provenance du nord de la province d’Alep, les forces de l’armée syrienne ainsi que les éléments terroristes à la solde d’Ankara ont enregistré des progrès palpables, dans les dernières 48 heures, en banlieue nord et est de l’enclave d’Afrin.

Lors d’intenses affrontements sur ces axes, l’armée turque et les terroristes sont parvenus à occuper de nombreux villages et arriver à un kilomètre d’Afrin.  

C’est ainsi que la voie reliant l’axe de l’est aux régions sous contrôle de l’armée syrienne a été entièrement bouclée. Les miliciens kurdes sont donc obligés de se réfugier dans les localités de Nubl et al-Zahra via l’axe méridional.

D’après les informations qui nous sont parvenues, l’armée turque et les terroristes à sa solde tentent d’avancer, simultanément, via les axes du nord et du sud, vers la ville d’Afrin afin d’encercler les miliciens kurdes.

Si les forces occupantes parviennent à s’emparer des villages stratégiques d’Ain Dara, Bassouta et Kerzayhel sur l’axe du sud, toutes les voies depuis Afrin jusqu’aux localités de Nubl et al-Zahra seront bloquées. Et si elles réussissent à occuper le village de Jamilhem sur l’axe septentrional, elles arriveront aux portes d’Afrin, ce qui rendra la situation trop difficile pour les miliciens kurdes.
 

Des rapports nous parvenant depuis l’axe du sud témoignent du fait que l’armée turque et les terroristes ont pu occuper plusieurs villages et arriver à 2km d’Afrin. Ils avaient déjà occupé les districts de Rajo et Bulbul.

À l’heure actuelle, les troupes turques ont repris aux miliciens kurdes 60% de la ville d’Afrin et de vastes territoires de l’ouest et du nord-ouest sont au bord de l’encerclement.

D’autre part, les commandants militaires kurdes ont envoyé de grands renforts, déployés sur les axes de l’ouest et du nord-ouest, vers la ville d’Afrin ; les miliciens kurdes se préparent à des combats de rue sans merci à Afrin.

Simultanément, des centaines de FDS (Forces démocratiques syriennes) se dirigent de Manbij vers Afrin ; 1.700 éléments kurdes s’étaient déjà déplacés à Afrin, via les localités de Nubl et al-Zahra.

Dans les combats de ces dernières 24 heures en banlieue de Bulbul, Shirawa, Shara et Rajo, les miliciens kurdes sont parvenus à tuer au moins 125 militaires turcs et éléments terroristes.

Selon les dernières informations, les bombardements de l’armée turque ont déjà fait 226 morts et 516 blessés. Le bilan des pertes en vie humaine de l’armée turque s’élève à 73 et celui des terroristes passe à 668.
Share/Save/Bookmark