Le gouvernement de Netanyahu échappe à la chute

Taghrib (APT)
Le gouvernement israélien a annoncé mardi un accord de coalition lui permettant d'échapper à des élections anticipées après trois semaines de crise aiguë et d'interrogations sur les motivations du Premier ministre Benjamin Netanyahu, cerné par les enquêtes de police pour corruption présumée.
date de publication : Wednesday 14 March 2018 12:41
Code d'article: 318131
 
Le gouvernement de Netanyahu échappe à la chute
L'accord porte sur un texte controversé visant à maintenir l'exemption de service militaire des étudiants juifs ultra-orthodoxes.
 
Les partis ultra-orthodoxes, qui représentent au sein de la coalition gouvernementale les juifs observant rigoureusement les règles de leur religion et comptant pour 10% de la population, ont menacé de ne pas voter le budget 2019 à défaut de maintien de l'exemption.

Le ministre des Finances, Moshe Kahlon, et le ministre de la Défense Avigdor Lieberman, chefs de deux autres partis de l'alliance gouvernementale, ont mis leur démission dans la balance face aux ultra-orthodoxes.

Un comité ministériel a décidé mardi soir à l'unanimité de laisser sa liberté de vote sur ce texte à chaque parti de la coalition, sans que l'opposition d'une partie de la majorité ne remette en cause la solidarité gouvernementale, a indiqué le ministère de la Justice dans un communiqué.

Le projet de loi a ensuite été approuvé en examen préliminaire par le Parlement par 59 voix pour et 38 contre. Les partis ultra-orthodoxes devraient à leur tour approuver le budget, sur lequel le débat a commencé dans la foulée.

 
Share/Save/Bookmark