Le régime hébreu lance un exercice d'évacuation de zones civiles

Taghrib (APT)
L’armée israélienne lance un exercice à grande échelle impliquant les autorités locales, les établissements d’enseignement, les bureaux du gouvernement, etc. pour les préparer à réagir en cas de crise.
date de publication : Monday 12 March 2018 13:24
Code d'article: 317677
 
Le régime hébreu lance un exercice d
L’armée israélienne a lancé, dimanche 11 mars, un vaste exercice pour améliorer l’organisation et la préparation de ses éléments en cas de situation d’urgence. Le nouveau système d’alarme de l’armée sera testé au cours de cet exercice mardi, matin et soir, à en croire l’armée israélienne.

Par cet exercice à grande échelle, l’armée envisage d’évaluer et d’améliorer sa capacité à se mobiliser dans une situation de crise, souhaitant, en même temps, développer les capacités des autorités locales et des citoyens pour réagir de manière appropriée dans une situation de crise.

Au cours de cette simulation, dirigée par l’État-major de l’armée israélienne, les forces du commandement du Front intérieur (Home Front Command) coopéreront avec le ministère de l’Éducation et les autorités locales. Les établissements d’enseignement entre autres les écoles, les bureaux du gouvernement, les bases de l’armée et les bâtiments publics participeront, tous, à cet exercice.

 
Dans le cadre de l’exercice, il est prévu que des sirènes d’alerte retentissent, annonçant aux citoyens israéliens le danger en cas d’attaques de roquettes. Recevant ainsi la consigne de réagir, les Israéliens devraient se rendre dans les abris anti-bombes les plus proches, a précisé l’armée. Les enseignants conduiront les élèves vers des zones protégées. De même, les alertes seront diffusées à la télévision et sur internet.

L’exercice vise aussi à améliorer la communication entre les unités de l’armée en période de guerre et évaluer la capacité des autorités locales et des services d’urgence à travailler en temps de crise, toujours selon l’armée israélienne.

L’armée israélienne a précisé que l’exercice national en cours ne faisait pas partie de l’exercice conjoint israélo-américain Juniper Cobra 2018, débuté, le 4 mars dernier pour une durée de deux semaines. Cet exercice conjoint simule plusieurs scénarios de défense aérienne, y compris des tirs de missiles balistiques sur Israël. Les simulations incluront l’utilisation des systèmes Arrow, Dôme de fer, Patriot et fronde de David (opérationnel depuis avril 2017).
Share/Save/Bookmark