Les Hachd visées par un attentat terroriste

Taghrib (APT)
Une bombe déposée en bordure de la route a explosé lors du passage d'un blindé transportant des militaires des Unités de mobilisation populaire irakiennes (Hachd al-Chaabi), a rapporté la chaîne d'information irakienne Al-Sumaria.
date de publication : Sunday 11 March 2018 16:27
Code d'article: 317518
 
Les Hachd visées par un attentat terroriste
L'explosion s'est produite dans une zone dans le sud-ouest de la province de Kirkuk. Sept membres de cette force de mobilisation irakienne, intégrée récemment à l'armée, ont été tués ou blessés, selon la même source.Les Hachd al-Chaabi, qui regroupent des forces populaires irakiennes, ont joué un rôle important dans l'élimination des terroristes en Irak.

Il y a deux ans, le Parlement irakien a décidé de faire des Hachd l'un des organes officiels du gouvernement sous l’autorité directe du Premier ministre.

Le Premier ministre irakien, Haïder al-Abadi, a intégré administrativement, vendredi 9 mars, les Hachd al-Chaabi à l’armée nationale. Les Unités de mobilisation populaire d’Irak seront désormais rémunérées de la même manière que les forces de l’armée irakienne et seront soumises aux lois militaires du pays. Ses membres pourront également intégrer les facultés et instituts militaires d’Irak.

En octobre dernier, l’armée irakienne, épaulée par les Hachd, a repris la ville pétrolifère de Kirkuk aux terroristes de Daech.

Le Premier ministre et commandant en chef des forces interarmées irakiennes a officiellement annoncé, le 10 décembre 2017, la libération totale du territoire irakien des mains de Daech. Les Hachd al-Chaabi ont annoncé le même jour la fin de leurs opérations militaires dans l’ouest de l’Irak et leur domination totale sur les frontières avec la Syrie.

Les forces syriennes ont réussi, en novembre dernier, à éliminer les terroristes d’Abou Kamal dans la province de Deir ez-Zor à l’est du pays. Abou Kamal était la zone stratégique qu’utilisait Daech pour faire circuler ses éléments et ses équipements entre l’Irak et la Syrie.
Share/Save/Bookmark