Yémen: l'Iran demande "des comptes" sur les ventes d'armes à l'Arabie saoudite

Taghrib (APT)
L'Iran estime que les pays vendant des armes à l'Arabie saoudite doivent "rendre des compte" pour les "crimes de guerre" qui sont commis au Yémen, a déclaré dimanche le président iranien Hassan Rohani à son homologue français.
date de publication : Monday 5 March 2018 11:43
Code d'article: 316119
 
L'Arabie saoudite, à la tête d'une coalition intervenant militairement au Yémen, est l'un des premiers clients à l'exportation pour les industries d'armement françaises.
 
 
"Au Yémen, nous sommes témoins de crimes de guerre, et les pays qui fournissent des armes à l'Arabie saoudite et à la coalition saoudienne doivent rendre des comptes à cet égard", à déclaré M. Rohani lors d'une conversation téléphonique avec Emmanuel Macron, selon un compte-rendu officiel iranien de cet appel.

La publication de ses propos intervient à quelques heures de l'arrivée à Téhéran du chef de la diplomatie française, et ancien ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, pour une visite officielle d'une journée.

M. Le Drian, qui doit être reçu par M. Rohani lundi, a l'intention d'engager un "dialogue franc" avec les autorités iraniennes, selon le Quai d'Orsay.

Selon l'Élysée, M. Macron a demandé à M. Rohani lors de leur entretien téléphonique que celui-ci "exerce les pressions nécessaires" sur la Syrie pour que ses forces armées cessent les opérations dans la Ghouta orientale, fief rebelle aux portes de Damas.
Share/Save/Bookmark