"Les missiles iraniens déséquilibrent les rapports de force"

Taghrib (APT)
Israël reconnaît les capacités balistiques remarquables de la République islamique d’Iran.
date de publication : Saturday 3 March 2018 16:38
Code d'article: 315843
 
"Les missiles iraniens déséquilibrent les rapports de force"
Alex Fishman, correspondant en chef du secteur de sécurité-militaire du quotidien israélien Yediot Aharonot, s’est référé à des hauts responsables sécuritaires israéliens en reconnaissant qu’Israël se sent sérieusement menacé par les missiles à haute précision iraniens.

« Les missiles iraniens du type Shahab, ayant les portées de 1.650 et 1.950 kilomètres, ont été conçus de manière à prendre pour cible Israël depuis le territoire iranien. Les Iraniens essaient de produire des missiles dont la précision dépasse celle du missile Emad. La majeure partie des missiles dont disposent les Iraniens, sont capables de déséquilibrer les rapports de force au Moyen-Orient et ils sont en mesure de prendre pour cible les importantes installations d’Israël ainsi que les endroits comme la Knesset, les centres de sécurité, les sites militaires, les aéroports et les centrales électriques.

Les systèmes de défense antimissiles israéliens, même s'ils sont parmi les plus sophistiqués, ne peuvent pas assurer à 100 % la sécurité d’Israël. Un missile sur 10 pourrait finalement prendre pour cible les installations stratégiques d’Israël. En effet, les missiles iraniens imposent à Israël un changement stratégique et restreignent sa liberté d’action dans le front du Nord », indique Alex Fishman.


Il a ensuite évoqué le récent test de missile iranien du type Khorramshahr ayant une portée de 2.000 kilomètres.

« L’Iran compte déployer des missiles de haute précision en Syrie et au Liban qui pourraient représenter une menace sérieuse contre Israël », a-t-il expliqué.

Un autre expert militaire israélien a déclaré que le tir de missile iranien sur les positions des terroristes en Syrie avait donné lieu à une évolution stratégique remarquable. « Ce tir de missile a déséquilibré les rapports de force, car les missiles iraniens sont passés de l’étape expérimentale à l’étape d’opérationnalisation », a-t-il ajouté.
Share/Save/Bookmark