La Russie met en garde contre la révision de l'accord avec l'Iran

Taghrib (APT)
Mardi, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a mis en garde contre les dangers d'une révision de l'accord sur le nucléaire iranien.
date de publication : Wednesday 28 February 2018 16:25
Code d'article: 315258
 
La Russie met en garde contre la révision de l
"Comme la France, nous estimons qu'il est nécessaire de mettre totalement en place le Plan d'action global conjoint (JCPOA) et qu'il serait extrêmement dangereux de rompre l'accord", a souligné M. Lavrov lors d'une conférence de presse qui a suivi sa rencontre avec Jean-Yves Le Drian, ministre français des Affaires étrangères.

"Si le désir se fait sentir de discuter de certains points concernant l'Iran sous le même format qui a coordonné le JCPOA, ou sous un autre format, cela devrait être fait avec la participation obligatoire de l'Iran et en respectant le principe de consensus, non d'ultimatum", a insisté M. Lavrov.

L'Iran et six médiateurs internationaux, nommément la Russie, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la Chine, la France et l'Allemagne, ont atteint en 2015 un accord historique sur la résolution du problème sensible de l'énergie nucléaire d'Iran.

D'après l'accord, l'Iran accepte de réduire son programme nucléaires en échange d'une aide économique et de la levée des sanctions internationales.

Mais le président américain Donald Trump ne cesse d'accuser l'Iran de violer l'accord et a menacé de s'en retirer s'il n'était pas révisé.

Malgré l'accord sur le nucléaire iranien, les Etats-Unis continuent d'imposer des sanctions à l'encontre de l'Iran, accusant le pays de développer un programme de missiles balistiques.
 
Share/Save/Bookmark