Rencontre entre le secrétaire général du Conseil mondial du rapprochement des écoles islamiques et le ministre syrien des Waqfs

Taghrib (APT)
Mohammad Abdel Sattar, ministre syrien des Waqfs a rencontré mardi l'ayatollah Araki, secrétaire général du Conseil mondial du rapprochement des écoles islamiques.
date de publication : Tuesday 27 February 2018 19:51
Code d'article: 315044
 
Indiquant les difficultés qui existent dans le monde musulman, l'ayatollah Araki a insisté que les divergences et les conflits dans le monde musulman sont les résultats de la colonisation occidentale dont les Etats-Unis en tête.

Ces évolutions visent à perturber la sécurité dans les pays islamiques et en fin, rendre impuissante l'umma islamique par l'incitation des divergences religieuses, a-t-il indiqué.

L'ayatollah Araki a marqué le rôle historique de la Syrie dans l'affrontement des complots américano-sionistes. Il a glorifié le rôle de l'armée et la résistance syrienne dans le combat contre les groupes terroristes et takfiristes.

Les menaces de Daech contre les musulmans ne sont pas finies. Malgré les succès militaires contre Daech, les pensées et les instructions de ce courant takfiri sont continués et  constituent un danger pour l'islam, a-t-il précisé.

Vue de la crise régionale, surtout en Irak et en Syrie, les difficultés et les défis doivent être surmontés à l'aide de la création des institutions et des organisations du rapprochement islamique dans ces pays, a-t-il marqué.

Dans la fin de ses paroles, le secrétaire général du Conseil mondial du rapprochement des écoles islamiques a demandé au ministre syrien des Waqfs de préparer les débuts de la création de l'université des écoles islamiques en Syrie.
 
Share/Save/Bookmark