L'armée syrienne veut à tout prix reprendre l'enclave rebelle de la Ghouta

Taghrib (APT)
Damas reste déterminé à reprendre l'enclave rebelle de la Ghouta orientale après cinq jours de bombardements, et l'ONU examine un projet de résolution prévoyant une trêve de 30 jours dans l'ensemble de la Syrie.
date de publication : Sunday 11 February 2018 11:41
Code d'article: 311466
 
Après un bref répit, les bombardements ont frappé vendredi plusieurs localités de la vaste région de la Ghouta orientale, proche de Damas et dans laquelle sont détenus quelque 400.000 habitants dans les mains des rebelles dans des conditions humanitaires dramatiques, selon des correspondants de l'AFP.
 
Depuis lundi, des milliers de familles ont dû se réfugier dans des abris de fortune. Médecins et secouristes sont débordés par l'afflux de victimes avec, chaque jour, des dizaines de morts et de blessés.

Les membres du Conseil de sécurité des Nations unies examinent un projet de résolution réclamant l'instauration d'un cessez-le-feu de trente jours dans l'ensemble de la Syrie pour permettre la livraison urgente d'aide humanitaire, selon le texte consulté vendredi par l'AFP.

 
Share/Save/Bookmark