La coalition saoudienne attaque le centre de la police à Sanaa

Taghrib (APT)
Le bâtiment abritant l'unité d'enquêtes criminelles de la police à Sanaa, la capitale yéménite contrôlée par les révolutionnaires Houthis, a été en grande partie détruit dimanche lors d'un raid aérien attribué à la coalition sous commandement saoudien qui mène une offensive contre le Yémen.
date de publication : Monday 5 February 2018 12:26
Code d'article: 310171
 
Plusieurs véhicules de police garés à l'extérieur du bâtiment ont également été détruits ou endommagés lors de cette frappe, selon des journalistes.

Des médias yéménites ont affirmé que sept personnes avaient été tuées et 58 blessées dans l'attaque de dimanche.

Un porte-parole de la coalition militaire dirigée par les Saoudiens, la seule à mener régulièrement des frappes aériennes sur Sanaa, a affirmé qu'elle allait enquêter sur ce raid, sans commenter le bilan des victimes.

"Nous prenons cette information très au sérieux et elle fera l'objet d'une enquête approfondie, comme toutes les informations (de ce type) le sont, par le biais d'un processus (...) indépendant", a ajouté le porte-parole.

L'ONU avait placé en octobre cette coalition sur sa liste noire des pays et entités commettant lors de conflits des exactions contre des enfants.

 
Share/Save/Bookmark