Les autorités kurdes d'Afrine exhortent la Russie d'agir contre la Turquie

Taghrib (APT)
Les autorités d'Afrine ont exhorté la Russie à agir pour que cesse l'offensive turque contre cette région kurde du nord de la Syrie, accusant Moscou de "complicité" dans la mort de dizaines de civils.
date de publication : Monday 5 February 2018 12:12
Code d'article: 310162
 
Dans la ville d'Afrine, des milliers de personnes sont descendues dans les rues dimanche crier leur colère, brandissant des images de victimes de l'opération militaire d'Ankara.

La Turquie et ses alliés au sein des groupes rebelles syriens ont lancé le 20 janvier dans le nord-ouest de la Syrie l'opération "Rameau d'olivier" contre les Unités de protection du peuple (YPG), une force paramilitaire kurde considérée comme "terroriste" par Ankara mais qui est aussi une alliée précieuse des Etats-Unis en Syrie.

"Nous demandons à la Russie en particulier de cesser son soutien à l'Etat turc terroriste", ont écrit dans un communiqué les autorités locales de l'enclave syrienne. Les Kurdes jouissent d'une autonomie de facto dans le nord de la Syrie en guerre.

Moscou "porte une responsabilité dans les massacres perpétrés par l'Etat turc fasciste", ont-elles ajouté.

La Russie, qui intervient depuis 2015 dans le conflit syrien en soutien au système syrien, comptait des troupes dans la région d'Afrine mais les a retirées au moment du déclenchement de l'offensive turque.

Les YPG et les autorités locales ont indiqué qu'elles considéraient ce retrait comme une approbation tacite de l'opération turque.

Dans leur communiqué, les responsables kurdes appellent aussi les Etats-Unis, l'Union européenne, l'ONU et la coalition américaine à "intervenir immédiatement".

 
Share/Save/Bookmark