Syrie: les rebelles ont mutilé le corps d'une combattante

Taghrib (APT)
Les Kurdes de Syrie ont accusé les rebelles alliés aux forces turques, qui les combattent depuis deux semaines, d'avoir mutilé puis filmé le corps d'une combattante tuée durant des affrontements près de la frontière dans le nord de l'enclave d'Afrine.
date de publication : Saturday 3 February 2018 12:04
Code d'article: 309803
 
La Turquie a lancé le 20 janvier une offensive contre la région syrienne d'Afrine pour chasser de sa frontière la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG), une organisation classée "terroriste" par Ankara mais alliée de Washington.

Selon les forces kurdes, il s'agit du corps de Barîn Kobanê, nom de guerre de cette jeune femme de 23 ans.

Les Unités de protection de la femme (YPJ), force exclusivement féminine à laquelle était rattachée la victime, ont rapporté la mort de Barîn Kobanê et de trois autres combattantes "après une résistance héroïque", selon un communiqué.

Dénonçant "l'étendue de la barbarie et de la haine" des assaillants, le communiqué dit que les corps des quatre femmes ont été mutilés.

Plusieurs militants kurdes ont partagé sur les réseaux sociaux un portrait de Barîn Kobanê tout sourire en uniforme militaire, accompagné d'une autre photo de son cadavre.

Sur la vidéo, on peut voir une dizaine de rebelles, certains armés, autour du cadavre ensanglanté et atrocement mutilé d'une femme allongée au sol.

 
Share/Save/Bookmark
Mots-clés: combattante kurde mmutilée, combattante kurde Syrie, rebelles pro-Turquie, offensive turque Syrie