Yémen: des séparatistes s'emparent du siège des forces de Mansour Hadi à Aden

Taghrib (APT)
Des forces séparatistes se sont emparées dimanche du siège transitoire du gouvernement yéménite à Aden (sud), la deuxième ville du pays, après des affrontements avec les forces fidèles à Mansour Hadi, allié de l'Arabie saoudite, qui ont fait au moins 15 morts, compliquant encore davantage la situation dans le Yémen en guerre.
date de publication : Monday 29 January 2018 11:17
Code d'article: 308701
 
En début de soirée, des combattants séparatistes contrôlaient deux accès menant au palais présidentiel où résident des membres des forces pro-Hadi, selon des sources sécuritaires. Les deux camps se partagent le contrôle des quartiers d'Aden, mais l'intensité des combats a toutefois baissé, selon ces sources.

Les séparatistes ont reproché dimanche soir Ahmed ben Dagher, présent à Aden, d'avoir ordonné à ses troupes de tirer sur les manifestants hostiles à Mansour Hadi qu'ils accusent de corruption. Ils ont de nouveau réclamé son départ.

Abd Rabbo Mansour Hadi, réfugié de longue date à Ryad, avait ordonné lui dans l'après-midi à ses unités militaires de "cesser le feu immédiatement".

Chassé en 2014 (bien 2014) de la capitale Sanaa par les révolutionnaires Houthis, les partisans de Manousr Hadi se sont établis à Aden.

 
Share/Save/Bookmark