Le mouvement de la résistance du Liban dénonce le maintien de forces américaines en Syrie

Taghrib (APT)
Le chef du Hezbollah libanais Hassan Nasrallah a dénoncé vendredi le maintien de troupes américaines dans ce pays, y voyant un "prétexte" pour avoir des "bases" au Moyen-Orient.
date de publication : Saturday 20 January 2018 12:52
Code d'article: 306812
 
 
 
Le chef de la diplomatie américaine Rex Tillerson a affirmé mercredi qu'il était "crucial" de "maintenir une présence militaire en Syrie".

"Avec comme prétexte Daech, ils (les Etats-Unis) veulent rester en Syrie", a lancé le chef du Hezbollah lors d'une allocution télévisée consacrée à des martyrs tombés au front en Syrie.

"Les Irakiens et les Syriens sont capables d'empêcher le retour de Daech(...) pas besoin de bases américaines ou de forces américaines", a martelé M. Nasrallah.

M. Nasrallah a dénoncé "des prétextes fragiles pour maintenir des forces américaines et des bases américaines dans la région".

Mercredi, M. Tillerson assurait que la présence militaire américaine devait avoir comme objectif prioritaire "que Daech ne refasse pas surface".

 
Share/Save/Bookmark