Mineurs de Calais: les enfants migrants attendent le long processus de leur acception au Royaume-Uni

Taghrib (APT)
Londres s'est engagée jeudi à raccourcir les délais de traitement des demandes d'asile, notamment pour les mineurs isolés étrangers, conformément aux attentes de la France.
date de publication : Friday 19 January 2018 18:26
Code d'article: 306661
 
Mineurs de Calais: les enfants migrants attendent le long processus de leur acception au Royaume-Uni
Environ 450 mineurs étrangers isolés vivent dans le Pas-de-Calais, dans les campements et les centres d'accueil: des jeunes d'origine d'Érythrée, d'Afghanistan, d'Éthiopie, principalement des garçons âgés en moyenne de 16 ans qui veulent rejoindre l'Angleterre, selon Jean-François Roger, directeur départemental de France terre d'asile, association chargée des mineurs dans le département.

Pour lui, l'accélération de l'instruction des demandes est une "bonne chose", mais elle devrait concerner tout le territoire et pas seulement le Pas-de-Calais.

Question: Quelle est la particularité du Pas-de-Calais ?
Réponse: "On constate dans le département une augmentation importante du nombre de mineurs mis à l'abri: nous sommes passés de 300 en 2012 à plus de 2.000 l'an dernier. Cela s'explique par les flux migratoires qui se sont amplifiés à Calais en 2015 et 2016 et qui se sont réduits en 2017, mais avec un pourcentage de mineurs encore assez prégnant.

Dans le département, nous sommes face à des jeunes qui ont vocation à aller en Angleterre et non à rester en France. Alors que dans les autres départements, les mineurs voulant se rendre en Angleterre ne font que passer, nous sommes ici la dernière frontière à franchir, qui peut prendre plusieurs mois. Cela implique alors d'avoir un dispositif suffisant pour les accueillir.
 
Share/Save/Bookmark