Syrie : des terroristes liés à Al-Qaïda tente à nouveau d'assiéger une base militaire

Taghrib (APT)
Une coalition formée par le Comité de libération du Levant, groupe lié à Al-Qaïda autrefois appelé "Front al-Nosra", et ses alliés radicaux a lancé une offensive lundi pour assiéger de nouveau une base militaire importante de la banlieue est de la capitale Damas, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), une ONG britannique.
date de publication : Tuesday 9 January 2018 15:07
Code d'article: 304435
 
Dimanche, l'armée syrienne avait brisé le siège qu'ils imposaient à la base de gestion des véhicules de la ville de Harasta, dans la région de la Ghouta orientale.

Selon l'OSDH, les isnurgés pourraient rétablir le siège s'ils poursuivent sur cet élan.

Selon des sources militaires citées par la chaîne de radio Sham FM, une vingtaine de soldats blessés ont été évacués de la base et transportés vers un hôpital militaire de Damas après que l'armée a rompu le siège dimanche soir, et l'armée a ensuite repoussé une première offensive des insurgés lundi.
Ceux-ci assiégeaient depuis fin décembre la base, qui s'étend de Harasta à Arbeen et représente la plus grande installation militaire de la région de la Ghouta orientale. Elle abrite un grand nombre de soldats, y compris des gardes républicains, ainsi que de vastes dépôts d'armes.

Durant la guerre, la base est devenue un centre d'opérations et d'approvisionnement important pour l'armée syrienne dans cette région très peuplée.
Share/Save/Bookmark