Egypte: l'ex-Premier ministre ne sera pas candidat

Taghrib (APT)
L'ancien Premier ministre égyptien Ahmed Chafiq a indiqué dimanche qu'il ne serait pas candidat à l'élection présidentielle prévue cette année, contrairement à ce qu'il avait annoncé fin novembre.
date de publication : Monday 8 January 2018 15:10
Code d'article: 304182
 
M. Chafiq était perçu comme un possible adversaire gênant pour l'actuel président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, qui fait désormais figure de grand favori à sa réélection même s'il n'a pas encore officiellement annoncé son intention de briguer un second mandat.

L'Autorité nationale des élections doit annoncer mardi la date de cette élection.

Dans un communiqué publié sur son compte Twitter, M. Chafiq a affirmé qu'après son départ début décembre des Emirats arabes unis, où il était en exil, et son retour au Caire, il s'était "rendu compte" qu'il n'était "pas la meilleure personne pour diriger le pays".

Le fait d'avoir vécu aux Emirats arabes unis depuis 2012 ne "m'a peut-être pas permis de suivre attentivement ce qu'il se passait de nouveau (en Egypte), ses progrès et ses succès", a expliqué cet ex-Premier ministre de Hosni Moubarak, qui avait été nommé peu de temps avant la chute de ce dernier en 2011.

"Son retrait des élections pourrait vider la scène de toute personnalité forte capable présenter une menace pour le président Sissi", a affirmé Moustafa Kamel al-Sayyid, professeur de sciences politiques à l'université du Caire.

Candidat à l'élection présidentielle de 2012 et battu de peu par l'islamiste Mohamed Morsi, M. Chafiq avait ensuite dû faire face à la justice pour corruption. Acquitté, il s'était alors réfugié aux Emirats arabes unis.

 
Share/Save/Bookmark