Netanyahu réitère son appel à fermer UNRWA

Taghrib (APT)
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a réitéré dimanche son appel à démanteler l'agence des Nations unies pour l'aide aux réfugiés palestiniens (UNRWA), qu'il accuse d'être anti-israélienne, a indiqué un communiqué de son bureau.
date de publication : Sunday 7 January 2018 17:26
Code d'article: 304045
 
"L'existence même de l'UNRWA perpétue le problème des réfugiés palestiniens ainsi que le narratif du soi-disant droit du retour dont l'objectif réel est la destruction d'Israël", a-t-il affirmé lors du Conseil des ministres hebdomadaire.
 

"C'est pourquoi il est temps de démanteler l'UNRWA et de fusionner ses activités avec celles du Haut commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR)", a ajouté M. Netanyahu, rappelant qu'il avait tenu des propos similaires en juin lors de la visite en Israël de la représentante des Etats-Unis à l'ONU, Nikki Haley.

Le Premier ministre israélien s'est en outre dit "entièrement d'accord avec les critiques virulentes du président Trump", qui a menacé la semaine dernière de supprimer l'aide financière américaine à destination des Palestiniens.

En 2016, les Etats-Unis ont versé 319 millions de dollars (265 M EUR) d'aide aux Palestiniens via leur agence de développement (USAID), selon des chiffres disponibles sur le site de l'agence. A cela s'ajoutent 304 millions de dollars (252 M EUR) d'assistance versés par Washington aux programmes de l'ONU dans les Territoires palestiniens.

L'UNRWA distribue de l'aide et offre des services sociaux. Elle a aussi ouvert des centres de formation d'enseignants, des dispensaires et gère des centaines d'écoles accueillant des enfants palestiniens dans la bande de Gaza, en Cisjordanie occupée et à Jérusalem-Est annexée ainsi qu'au Liban, en Jordanie et en Syrie.

En 2016, les Etats-Unis ont octroyé 38 milliards de dollars d'aide militaire à Israël sur dix ans, une enveloppe record. Ce protocole d'accord est désigné pour la période 2019-2028.
Share/Save/Bookmark