Les contestations plus lourdes que l'année dernière pendant la nuit de la Saint-Sylvestre

Taghrib (APT)
Au total, huit policiers et trois militaires ont été blessés en France dans la nuit de dimanche à lundi, au cours de laquelle 1.031 véhicules ont été incendiés et 510 personnes arrêtées, a indiqué le ministère français de l'Intérieur.
date de publication : Tuesday 2 January 2018 13:40
Code d'article: 302885
 
Le nombre de véhicules incendiés, soit directement soit par propagation, est passé de 935 l'année dernière à 1.031, a précisé le ministère, le nombre de personnes interpellées de 456 à 510.

A Champigny-sur-Marne, dans la banlieue est de Paris, deux policiers --un homme et une femme-- appelés pour une rixe pendant une soirée privée ont été pris à partie et roués de coups peu avant minuit.

Des vidéos largement reprises sur les réseaux sociaux montrent un grand nombre d'individus se précipitant sur un véhicule retourné. Une femme en uniforme, à terre, encerclée, reçoit des coups de pied pendant que plusieurs personnes s'acharnent sur le véhicule.

Les renforts policiers, arrivés sur place, "ont fait usage de tirs de grenades et de moyens de désencerclement" pour venir en aide à leurs collègues agressés, selon une source proche du dossier. Les deux policiers souffrent l'un d'une fracture du nez, l'autre de commotions au visage. Plusieurs véhicules des pompiers et de la sécurité civile ont été saccagés.

Deux personnes ont été interpellées pendant ces affrontements, mais les agresseurs des deux policiers restent en fuite, selon la même source.

Quelque 140.000 policiers, gendarmes, militaires, sapeurs-pompiers et personnels de secours avaient été mobilisés durant la nuit de la Saint-Sylvestre.

 
Share/Save/Bookmark
Mots-clés: nuit de la Saint-Sylvestre, Saint-Sylvestre France, France violence banlieu