Syrie: évacuations médicales dans une zone tenue par les rebelles

Taghrib (APT)
Des évacuations médicales ont commencé pour des civils dans un état critique dans la Ghouta orientale, une zone rebelle proche de Damas tenue par les rebelles et au coeur d'une grave crise humanitaire.
date de publication : Wednesday 27 December 2017 14:45
Code d'article: 301844
 
Dans la nuit de mardi à mercredi, quatre patients --trois enfants et un homme-- ont pu quitter Douma, la plus grande ville de la Ghouta, pour rejoindre Damas, alors qu'au total 29 malades doivent être évacués dans les heures ou les jours à venir.
 
Près de 400.000 personnes sont prises au piège dans la Ghouta, région à l'est de Damas tenue apr les rebelles et touchée par de graves pénuries alimentaires et médicales. De nombreux cas de malnutrition ont été rapportés parmi les habitants.

Les quatre personnes évacuées sont "une fillette hémophile, un enfant atteint du syndrome de Guillain-Barré (une maladie qui atteint le système nerveux, ndlr), un enfant souffrant de leucémie et un homme qui a besoin d'une greffe de rein", a indiqué à l'AFP un responsable du Croissant Rouge, Ahmed al-Saour.

Dans la nuit noire illuminée seulement par les gyrophares des ambulances, les familles attendaient les évacuations médicales, ont constaté des correspondants de l'AFP.

Dans un des véhicules, la petite Ingy de 8 ans, affiche un large sourire, emmitouflée dans un manteau rose.

Dans une autre ambulance, Mohammad, un an, est allongé sur les genoux d'un employé du Croissant Rouge. Sa mère est assise à ses côtés, vêtue d'un long manteau noir et d'un voile qui ne laisse apparaître que ses yeux.
 
Share/Save/Bookmark