Plus que toute chose, respecter les droits des autres nous rapproche

Taghrib (APT)
Le plus grand défi en face d nous dans l'umma islamique est au niveau de la pratique. La majorité d'entre nous ne respectent pas les règles de la religion et nous n'avons pas pu mettre en place la civilisation islamique dans notre vie, a déclaré Molawai Abdo al-Hamid, imam des sunnites de la ville de Zahedan.
date de publication : Thursday 7 December 2017 15:51
Code d'article: 297835
 
Plus que toute chose, respecter les droits des autres nous rapproche
Aujourd'hui, la civilisation et la science ne constituent pas nos difficultés. Nous avons un livre que le monde entier ne peut présenter une autre version. Ce livre a invité le monde au duel et toutes les puissances restent incapables d'apporter une sourate, a dit Molavi Abdo al-Hamid dans la réunion générale de l deuxième journée de la conférence de l'Unité islamique.

Aujourd'hui, le monde est fier de ces civilisations et ces héritages culturels, mais le coran est notre héritage. Il est unique dans le monde. Le manque de la pratique est notre plus grande difficulté parmi les défis que nous affrontons. La majorité d'entre nous ne respectent pas les règles de la religion et nous n'avons pas pu mettre en place la civilisation islamique dans notre vie, a-t-il insisté.

Nos divergences sont moins importantes que nos points communs. Nous devons insister sur les points communs. Nous devons se rapprocher et se respecter. Respecter les droits d'autrui nous rapproche plus que toute chose, a-t-il précisé.

Choisir Bayt al-Moqaddas comme la capitale du régime sioniste est une grande menace pour les musulmans. Les ennemis de l'islam profitent des conflits des pays islamiques et voit une bonne occasion pour cette décision. Nous espérons que les pays islamiques contestent cette décision, a-t-il poursuivi.

 L'unité est nécessaire et primordiale pour la grandeur des musulmans. Je demande aux médias de montrer de plus les points communs entre les musulmans, a-t-il proposé.

A la fin de son discours, le religieux sunnite a remercié le gouvernement et le peuple iranien pour aider les sinistrés du séisme dans la province de kermanshah.
 
Share/Save/Bookmark