L’ayatollah Araki insiste sur la coopération entre les oulémas iraniens et turcs

Taghrib (APT)
En marge de la conférence de l’Unité islamique, Mohammad Gormuz, l’ex-chef de l’organisation de la religion de la Turquie a rencontré l’ayatollah Mohsen Araki, secrétaire général du Conseil mondial des écoles islamiques.
date de publication : Wednesday 6 December 2017 15:28
Code d'article: 297592
 
Lors de cette rencontre, les deux personnalités religieux ont insistaient sur l’unité au sein de l’Umma islamique et sur la coopération accrue entre les oulémas du monde musulman tout en se félicitant l’anniversaire du noble prophète de l’islam.

De la même sorte que les gouvernements de l’Iran et de la Turquie se coopèrent dans différents domaines, les oulémas de ces deux pays peuvent coopérer dans les affaires communes pour arriver à l’objectif, a dit l’ayatollah Araki.

Indiquant l’historicité culturelle entre l’Iran et la Turquie, le secrétaire général du Conseil mondial du rapprochement des écoles islamiques a précisé qu’on peut résoudre les difficultés religieuses de ces deux pays par la coopération accrue entre les oulémas de ces deux pays.

Il faut que cette coopération soit concrète. Nous pouvons créer une institution pour que les oulémas puissent plus se coopérer, a-t-il proposé.

L’ennemi essaie de créer des discordes au sein de l’umma islamique ; c’est pour cette raison qu’il a pénétré dans les écoles religieuses et suit cette dispersion. Nous devons en être conscients, a-t-il averti.

Lors de cette rencontre, M. Gormus, ex-chef de l’organisation de la religion de la Turquie, a insisté sur la coopération entre les oulémas iraniens et turcs. Avant l’unité islamique, l’unit entre les cœurs doit être réalisé, a-t-il ajouté.
 
 
Share/Save/Bookmark