L’existence des courants déroutés est le résultat du déroutement par rapport au concept du monothéisme

Taghrib (APT)
La raison de la constitution des courants déroutés est liée au déroutement de ces groupes par rapport au concept du monothéisme et la bonne voie pour arrêter ce processus est le recours au principe de monothéisme.
date de publication : Tuesday 5 December 2017 17:46
Code d'article: 297465
 
La religion et les civilisations islamiques passent les périodes les plus dures. La première de ces périodes remonte aux guerres qui ont été survenues après la mort d’Osman et la deuxième période est celle des guerres de croisade, a déclaré Mehmet Gormuz, chef de l’organisation religieuse de la Turquie en félicitant la semaine de l’unité islamique et l’anniversaire du noble prophète de l’islam.

La troisième période est celle de la colonisation et nous sommes actuellement dans la quatrième période. Il est nécessaire que dans cette période l’umma islamique devient unie pour résister et j’espère que Dieu protège les musulmans de la dispersion, a-t-il indiqué.

Nous sommes actuellement de l’existence des courants extrémistes. La raison de la constitution de ces groupes revient au déroutement de la voie de monothéisme. Pour éviter ce déroutement, tous les musulmans doivent aller vers l’idée de monothéisme qui insiste que Dieu est unique, a-t-il insisté.

A la fin de son discours, le chef de l’organisation de la religion de la Turquie a insisté sur la responsabilité des musulmans envers d’autres musulmans. Selon les statistiques, la guerre en Syrie, en Irak et au Libye a laissé 150 millions orphelins et 60 millions handicapés. Il est nécessaire que les musulmans ressentent plus de responsabilité envers ces gens, a-t-il ajouté.    
 
Share/Save/Bookmark