190e réunion du conseil suprême du Conseil mondial du rapprochement des écoles islamiques

Taghrib (APT)
La 190e réunion du conseil suprême du Conseil mondial du rapprochement des écoles islamiques, présidée par l’ayatollah Taskhiri et avec la participation des membres iraniens et étrangers, a eu lieu à l’hôtel Parsian de Téhéran.
date de publication : Tuesday 5 December 2017 10:31
Code d'article: 297308
 
Malgré des difficultés dans certaines étapes, l’umma islamique avance toujours, a déclaré l’ayatollah Taskhiri au début de la réunion selon le journaliste de l’agence Taghrib (APT).

Les takfiristes constituent une de ces difficultés pour l’umma islamique. Ils ont partaient de grandes blessures au corps du monde musulman. Ils ont commis de différents crimes jamais connues auparavant l’histoire de l’humanité, a-t-il indiqué.

La victoire du front de la Résistance contre les takfiris (extrémistes et terroristes) et la destruction de cette tumeur cancérogène est grande. Mais, on ne doit pas permettre à de petits groupes restant de se développer, a-t-il dit.

Après le discours de l’ayatollah Taskhiri, l’ayatollah Araki a félicité l’anniversaire du noble prophète de l’islam et de son fils le vénéré l’imam Sadiq. Les récentes victoires du front de la Résistance contre les takfiris et les extrémistes ont préparé le terrain  pour les activités du rapprochement islamique.

 Nous sommes entrés dans une nouvelle phase qui est celle du rapprochement islamique, a-t-il insisté.
Conformes à notre programme et les plans préparés au cours de cette année, nous avons tenu de nombreuses réunions dans différents pays dont le Liban, la Turquie, le Brésil, l’Angleterre, la Russie, l’Irak et la Tunisie.
 
Ce qui se passe en Syrie n’est pas la guerre entre les chiites et les sunnites, a marqué le secrétaire général du Conseil mondial du rapprochement des écoles islamiques.
 
Share/Save/Bookmark