En Birmanie, le pape n'a pas condamné les violences contre les musulmans

Taghrib (APT)
Le pape François, reçu mercredi par la plus haute institution bouddhiste de Birmanie, a estimé "nécessaire de dépasser toutes les formes d'intolérance, de préjugé et de haine", alors que le pays est fustigé pour son traitement des Rohingyas.
date de publication : Wednesday 29 November 2017 16:26
Code d'article: 296370
 
En Birmanie, le pape n
Le pape était invité à s'exprimer devant le comité de la Sangha - institution qui règlemente le clergé bouddhiste - au troisième jour de son voyage en Birmanie, première visite d'un souverain pontife dans ce pays.

Le pape n'a pas condamné, même indirectement le nettoyage éthnique commis par l'armée birmanie à la suite duquel des centaines de milliers de musulmans ont fui la Birmanie.
Share/Save/Bookmark